Post-urbain_Logo_V1_couleurs - transparent.png

Les séminaires et débats intermédiaires

Les travaux post-urbains sont rythmés par l'organisation de moments de rencontre comme la tenue chaque année d'États Généraux pour une société écologique post-urbaine ou, en 2022, l'organisation d'une semaine entière dédiée à des débats et travaux dans différents lieux et sur différents thèmes. Toutefois, les membres des EGPU et les organisations participantes se réunissent également entre ces grands rendez-vous afin de prolonger et d'approfondir certaines questions pour le mouvement post-urbain. Vous trouverez sur cette page, la liste de ces séminaires et débats intermédiaires :

 

Le séminaire "Biorégions post-urbaines" de septembre 2022

Brochure biorégion_couv.png

Le mouvement pour une société écologique post-urbaine considère, avec d’autres et après d’autres, qu’un réempaysannement de nos sociétés est plus que vital. Mais à la condition de désurbaniser d’abord nos manières de vivre, donc de comprendre pourquoi la ville nous a à ce point éloigné•es de la nature.  A cette fin, il préconise non pas simplement un repeuplement individuel des campagnes, mais de partir de toutes les alternatives qui maillent le territoire hexagonal pour penser des biorégions post-urbaines. 

 

C’est selon nous le seul moyen de penser simultanément la déconcentration de nos peuplements et la relocalisation de nos activités, la décentralisation des pouvoirs et la société écologique plus que nécessaire. Sans changer d’attitude et décroître un peu, il y fort à parier que le modèle urbain continuera sa belle colonialité, en dehors de toute sobriété, de toute décence pour le vivant. 

Afin d'accompagner l'Appel à "Concevoir une biorégion depuis son espace écologique de vie", le mouvement pour une société écologique post-urbaine organise les 14, 15 et 16 septembre 2022 à Villarceaux, un séminaire sur les Biorégions. Nous y accueillerons et discuterons des propositions biorégionales de différentes régions françaises (Cévennes, Mâconnais, Périgord, Var…), comme de plusieurs contrées étrangères, d’Europe ainsi que d’Amérique du Sud et du Nord. Quelles en sont les valeurs et les ressources nécessaires, les besoins à satisfaire et les savoir-faire, les tailles de peuplement et les caractéristiques des écosystèmes de vie ? 

 

Le débat "Habiter la Terre, ménager la terre" de juin 2022

Affiche_deìsurbanisons la terre_25_05_web.png

​​Une tribune "Habiter la terre, ménager la Terre" a été publiée en avril dernier dans Libé. Signée par 36 chercheur.es et enseignant.es en sciences humaines et sociales, agronomie, sciences de l’écologie, études artistiques, architecture et philosophie, elle alertait sur la double nécessité de sortir des réponses techniques aux enjeux écologiques, de réempaysager les espaces à des fins nourricières. Pour ce faire, il y a urgence à désurbaniser la terre et à réempaysanner nos cultures et sociétés.

Le même collectif scientifique organise un débat le 7 juin prochain, de 13h30 à 16h30 au Maltais Rouge à Paris (11ème). Sont conviés les forces politiques, les grandes organisations intervenant sur ces enjeux, les institutions en charge de ces questions ainsi que tous les médias intéressés. Il s’agira de mettre en lumière, en discussion une seule et même réalité, très problématique, alliant croissance urbaine et industrialisation agricole, pour entrevoir des façons de faire société à la mesure de la terre/Terre.

 

 

Les Etats généraux de la société écologique post-urbaine soutiennent cette initiative

 

Les premiers séminaires de 2021

Afin de préparer les EGPU de 2021 tant sur le fond que sur la forme, les organisations participantes se sont réunies deux fois lors du premier semestre 2021.

Le premier séminaire a eu lieu au Vigen, en Haute-Vienne. Ce fut le moment d'instaurer un atelier sur les croyances limitantes de la désurbanisation en partant des grands imaginaires de la densité et des modes de vies associés, ainsi que sur les visions désirables agissantes d'une société écologique post-urbaine.

Dans le prolongement de cette expérience, le séminaire de Villarceaux fut plus élargi, avec notamment deux jours complets d'échanges et de réflexion. Les atelier furent consacré aux conditions sociales et culturelles, écologiques et économiques de l’installation, à la géographie alternative, à la question sociale et aux engagements politiques des Etats généraux.

Ces séminaires ont également été l'occasion de mener une enquête sur "Le post-urbain dans les aspirations et motivations des urbains".

Séminaire de Villarceaux en mai 2021

Atelier de préparation au Vigen en mars 2021

FLS4765.JPG

LE POST-URBAIN DANS LES ASPIRATIONS ET MOTIVATIONS DES URBAINS

Enquête sur les "Besoins et désirs de quitter les grandes villes"

Télécharger les résultats de l'enquête au format pdf: